X

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Réaction à la DUP du préfet

Nous réagissons à la déclaration d’utilité publique (DUP) du projet de tramway grand-nancéien par la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Si la DUP est en soi une bonne nouvelle, elle autorise les travaux sans obligation de les réaliser. Le calendrier tout comme les différents tronçons peuvent être revus et améliorés.

Dans la mesure où le tramway sur pneu Bombardier ne peut être maintenu après 2021, nous vous proposons d’agir vite et bien, car la majorité métropolitaine actuelle a fait perdre beaucoup de temps. L’enquête publique officielle, fin 2019, n’a pas permis de recueillir convenablement les avis et besoins de la population, car le dossier était lourd, incomplet et biaisé.

De nombreux points relevés par les associations d’usagers et de défense de l’environnement n’ont pas reçu de réponses satisfaisantes :

  • le phasage des travaux – excessivement long – proposé pour monter à Brabois ;
  • le tracé du tramway pour monter à Brabois, dont le passage le long du jardin botanique constitue une atteinte grave à l’environnement et la biodiversité ;
  • le cadencement pour monter à Brabois, dégradé par l’embranchement au vélodrome ;
  • le partage du tramway avec les voitures et les très nombreux virages à Saint-Max ;
  • les propositions fantaisistes d’intermodalité ;
  • la gestion des modes actifs (vélo et autres engins électriques de déplacement) sur l’ensemble du tracé ;
  • la place de la voirie automobile à proximité du tramway.

Nous ne reviendrons pas sur le fait que le tramway sur rails avec priorité absolue aux feux est nécessaire pour assurer un niveau de service suffisant. Les trolleys sur pneu ou autres BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) ne sont pas une solution durable.

Nancy en commun proposera une nouvelle consultation publique d’urgence dès le début du mandat, avec des scénarios clairs, indépendants des instances décisionnelles, pédagogiques, comparés et chiffrés, afin que les habitant.es et usager.es puissent collectivement évaluer un projet qui leur convienne. Cette consultation se voudra malheureusement simplifiée pour prendre une décision rapide en vue d’engager les études et les travaux à temps. Elle ouvrira toutefois notre grand chantier du mandat : la refonte globale et coconstruite du plan de circulation.

Nous allons revoir en profondeur le plan de circulation métropolitain intégré au PLUi, ouvert sur les mobilités écologiques, saines et socialement équitables. Les élus et les services de la Métropole ne proposeront, dans cette démarche, que le cadre de discussion et la transparence nécessaire du processus de décision. Ce plan sera construit par les habitant.es et usager.es uniquement. La Ville de Nancy et la Métropole ont besoin de ce temps démocratique qui orientera l’agglomération définitivement vers la transition écologique.

// Une ville pour tou.te.s !

Aller à la barre d’outils