X

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Communiqué de presse 22 juin 2020

Nancy en commun, groupe de citoyen·ne·s formé à l’occasion des élections municipales de Nancy, en 2020, entend s’inscrire durablement dans le paysage politique local et donne rendez-vous pour les prochaines luttes sociales et politiques à toutes celles et tous ceux qui souhaitent partager l’esprit des communs

Les élections municipales se sont déroulées dans un contexte peu propice à la vie démocratique. La campagne aurait dû être l’occasion pour les citoyen·ne·s de comparer les projets, d’interroger les candidat·e·s, d’en débattre, de proposer des idées, de s’investir, de se projeter dans un avenir prometteur. Au lieu de quoi, le contexte sanitaire a poussé les pouvoirs publics à entraver singulièrement les occasions de rencontres et d’échanges. Les réunions publiques ont été limitées. La propagande électorale (professions de foi et bulletins de vote) a été partiellement distribuée. Les messages sanitaires délivrés par le sommet de l’État ont détourné les citoyen·ne·s des bureaux de vote, particulièrement dans les milieux populaires, et favorisé l’abstention.


De toute évidence, les élections municipales auraient dû être reportées à l’automne 2020 ou au printemps 2021.


Dans ce contexte, la liste Nancy en commun a obtenu un score honorable (4,5 % des suffrages exprimés), mais décevant au regard de la singularité des propositions et de l’engagement des personnes qui les portaient. Nancy en commun remercie les électrices et les électeurs qui lui ont fait confiance et leur donne rendez-vous pour les prochaines échéances, et pense à celles et ceux qui ne sont pas déplacé·e·s en raison du contexte sanitaire.


À Nancy, le taux de participation du premier tour a à peine dépassé 37 % des inscrit·e·s. Ce résultat historiquement bas entame la légitimité démocratique des futur·e·s élu·e·s qui siégeront au conseil municipal et au conseil métropolitain. Ces élu·e·s ne pourront pas se prévaloir de disposer d’un soutien massif de la population pour mener à bien leurs projets sans recourir à la délibération du public, sous toutes les formes possibles : référendums, assemblées de quartier, conférences de citoyen·ne·s, etc.


Au sein de Nancy en commun, il y a un consensus sur le bilan désastreux du maire sortant, mais pas sur l’attitude à adopter au second tour. Chaque Nancéienne et Nancéien, y compris les membres de la liste, pourra s’exprimer librement sur le sujet.


Nancy en commun est riche de sa diversité et la revendique.


À l’issue du second tour, quel que soit le résultat du scrutin, Nancy en commun poursuivra son action politique, au plus proche du terrain, avec les habitant·e·s de Nancy et du Grand Nancy, en gardant à l’esprit ses 3 priorités : l’urgence sociale, l’urgence démocratique et l’urgence écologique.

Nancy, le 22 juin 2020
Les colistier·e·s de Nancy en commun

Cp à télécharger

Aller à la barre d’outils