X

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// L’assemblée générale

Dimanche dernier, Nancy en commun s’est réunie en assemblée générale, dans une ambiance sereine, constructive et bienveillante. Notre liste de gauche pour les élections municipales lance un signal fort aux nancéiennes et nancéiens et ouvre la voie d’une victoire citoyenne répondant aux urgences démocratiques, sociales et écologiques. Des convictions, des mesures concrètes, une ambition collective pour une ville nouvelle.

Rejoignez le mouvement !!

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Pour un urbanisme populaire et écologique

Repensons l’aménagement urbain !

// Constat :

Nancy "Grand Coeur" // ©Samuel Nowakowski

Notre ville vit aujourd’hui la même évolution que celle des grandes villes françaises, c’est-à-dire celle portée par une vision néolibérale de la société et de son aménagement du territoire. Cette vision façonne donc les espaces urbains par cette emprise du tout marché au profit d’intérêt privé. Les conséquences directes de ces politiques d’urbanisme s’illustrent par plus de privatisations, de gentrifications et de bétonisations. Nous sommes profondément opposés à cette façon d’organiser notre ville et notre métropole.

Aussi, afin de rendre les villes plus résiliantes aux aléas climatiques et particulièrement les épisodes de canicules, il convient de repenser l’aménagement urbain. L’atténuation locale des îlots de chaleur urbains, en végétalisant davantage, pourrait amoindrir l’utilisation de climatisation.

// Les objectifs

Permettre le rapprochement des différentes fonctions de la ville essentielle au bien-être et à l’émancipation de la personne humaine, et ce compte tenu de l’urgence climatique et écologique : favoriser le droit à la ville pour tou.tes.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

La démocratie représentative souffre depuis quelques années d’une crise de défiance. Compléter le système de démocratie représentative par des instances de démocratie directe et délibérative, permet à toutes les parties prenantes (citoyen·nes, associations, entreprises…) de se réapproprier les décisions qui les concernent dans leur commune ou leur quartier en les impliquant de manière directe dans les potentiels constructions et la vie de la cité. Passer par le dialogue et la co-construction permetterait alors de développer la cohésion sociale entre chancun, mais aussi entre la population et les pouvoirs publics pour recrée un lien ayant souvent était rompu.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Comment ne pas constater les inégalités sociaux spatiales omniprésentes sur notre territoire?

Notre objectif visent à réduire, voir même effacée celle-ci. Parce que le coeur de notre projet est construit sur le vivre ensemble, il est impératif de voir renaître une mixité sociale afin d’éviter toutes formes de ghettoïsation que ce soit de riches, ou de pauvres. Ce pour quoi, nous imposeront un taux de 30% pour les logements sociaux et de 40% pour les logements très sociaux, dans les nouvelles constructions d’habitations.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Nous sommes conscient qu’on ne peut arrêter cependant de construire de nouveaux lieux pour accueillir la population urbaine. Notre vision des choses est la suivante : construire la ville sur elle-même. Pourquoi s’engager dans la construction de nouveaux quartiers détruisant des espaces verts, alors qu’il est tout à fait possible et préférable de construire sur ce qui est déjà présent?

Ce projet vise alors à surélever les bâtiments existants d’un niveau à deux, par exemple. Cela permettrait alors de créer de nouveaux logements et espaces communs pour la population, sur les immeubles en reprenant alors la refonte des toitures et façades et en apportant des fonctions écologiques au bâtiment. En outre, les artisans locaux pourraient tout à fait se voir confier ces projets, et non pas les grands groupes nationaux, à qui profitent principalement les politiques de promotion immobilière.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Après avoir effectué un état des lieux sur les ressources disponibles de l’ensemble de l’écosystème de notre métropole, ils nous semblent nécessaire d’organiser en premier lieu des débats en matière d’orientation écologique, avant même d’évoquer des coûts budgétaires.

Parce que l’environnement est notre priorité, nous éviterons alors tout projet de bétonnisation de la ville comme celui du Nancy Grand Cœur en parti.

Il est impératif d’évaluer l’impact écologique de tout projet avant sa mise en oeuvre.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Afin de faciliter à tou.te.s un accès aux différents quartiers de notre ville, il est nécessaire de repenser et d’adapter les réseaux de transports en communs.

La gratuité des transports en commun favorisera et encouragera la population nancéienne à se passer des automobiles individuelles. Cela permettra évidemment une action directe sur l’environnement, en diminuant la pollution au sein de la ville, mais aussi une meilleure circulation et une diminution des embouteillages.

En vue de ce réaménagement du réseau, il serait alors tout à fait possible pour les habitant.e.s de se rendre facilement dans divers lieux de la métropole, de manière simple mais surtout bien plus rapide.

// Qui sommes-nous ?

Nancy en commun, c’est avant tout des citoyen⋅nes engagé⋅es, qui se mettent au service des causes communes plutôt que de jouer des partitions personnelles. Les urgences nous poussent à agir : écologiques, sociales et démocratiques.

Certains d’entre-nous sont des animateur⋅rices de luttes, associatif⋅ves, syndicalistes qui reconnaissons que la municipalité a encore le pouvoir d’encourager et d’agréger les initiatives et d’améliorer les communs. Sans elle, nous n’arriverons pas à répondre aux défis locaux et nationaux.

Nous considérons que le pouvoir politique a une responsabilité dans les crises de notre société et qu’il est en mesure d’en corriger la trajectoire. Il est absolument nécessaire que le pouvoir de la cité revienne aux citoyen⋅nes. Par exemple, 50 à 70 % des solutions pour la transition écologique se trouvent localement selon le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat).

Distribution des flyers au Haut-du-Lièvre ©Elodie Thiebaut
Distribution des flyers au Haut-du-Lièvre ©Elodie Thiebaut
Basilique Saint-Epvre de Nancy ©Hadrien Fournet
Basilique Saint-Epvre de Nancy ©Hadrien Fournet

Pour ces élections locales, nous ne souhaitons pas d’une liste estampillée d’un ou plusieurs partis politiques pour un engagement non-excluant. Pour autant nous sommes attaché⋅es au programme de L’Avenir en Commun. Parce que ces urgences nous imposent d’agir ensemble, ici et maintenant, nous nous mettons avant tout au service des habitant⋅es qui iront en ce sens, en construisant un programme et une liste en mesure de gagner en mars prochain.

Les enjeux de ces élections dépassent le cadre local car elles définiront non seulement l’équipe municipale et le conseil métropolitain mais aussi le renouvellement du Sénat en 2023. Nous critiquons cette complexité apte à décourager le⋅la citoyen⋅ne lambda, c’est pourquoi nous appelons toujours la 6e République, pour que viennent les jours heureux et le goût du bonheur.

>
Aller à la barre d’outils