X

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Une ville agréable

Nous souhaitons dynamiser la ville en proposant des espaces de vie agréables et accessibles à tous.

// Une accessibilité renforcée

  • Adapter le réseau de transport en commun aux besoins des citoyens: des bus plus fréquents avec une large amplitude horaire, desservant tous les quartiers, des trajets plus rapides.
  • Proposer un accès gratuit pour tou.te.s aux transports en commun et des parkings relais pour réduire l’utilisation des voitures.
  • Mettre en place un réseau cyclable complet pour se déplacer en toute sécurité grâce à un plan vélo ambitieux.

// Des espaces de vie agréables

  • Piétonniser des zones en centre-ville et dans les quartiers nancéiens commerçants (Trois Maisons, Mon Désert, Saint-Nicolas, etc.).
  • Aménager des espaces avec du mobilier urbain accueillant, des points d’eau et de la végétation.
  • Instaurer des espaces sans publicité.
  • Rénover les logements (y compris les logements 8 000 vacants actuels) en les rendant plus économes en eau et énergie et adaptés aux âges de la vie.
  • Favoriser les relations de voisinage et l’entraide intergénérationnelle.
  • Proposer une assemblée citoyenne dans chaque quartier avec un budget propre pour associer tou.te.s les Nancéien.ne.s aux décisions de projets importants.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Appel à vélorution !

Nous invitons toutes les Nancéiennes et tous Nancéiens à venir participer en famille à la Vélorution qui passera par les principaux points noirs du plan de circulation cyclable. Nous répondrons au questionnaire #FUB en temps et en heure et ferons valoir nos propositions programmatiques sur les mobilités.

// Une ville où tout déplacement est une promenade

  • Un réseau de transport en commun gratuit, accessible, dense (présent dans tous les quartiers), rapide et confortable, avec des passages fréquents et une amplitude horaire adaptée aux modes de vie.
  • Un plan de circulation revu en profondeur à Nancy, dans la métropole et dans le bassin de vie, pour encourager des mobilités écologiques, performantes, saines et socialement équitables et permettre aux habitant·e·s de se passer de la voiture individuelle.
  • Des mobilités actives, avec un réseau cyclable, complet et sûr pour tous les usagers et des zones piétonnes dans tous les quartiers de Nancy.


Nous prenons comme modèle les Pays-Bas, c’est à dire que nous inspirerons de leurs méthodes, de leurs normes et de leur niveau d’investissement (30 € / habitant / an) pour effectuer la transition et augmenter la part modale de ce mode écologique, social et bon pour la santé.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Comment ne pas constater les inégalités sociaux spatiales omniprésentes sur notre territoire?

Notre objectif visent à réduire, voir même effacée celle-ci. Parce que le coeur de notre projet est construit sur le vivre ensemble, il est impératif de voir renaître une mixité sociale afin d’éviter toutes formes de ghettoïsation que ce soit de riches, ou de pauvres. Ce pour quoi, nous imposeront un taux de 30% pour les logements sociaux et de 40% pour les logements très sociaux, dans les nouvelles constructions d’habitations.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Nous sommes conscient qu’on ne peut arrêter cependant de construire de nouveaux lieux pour accueillir la population urbaine. Notre vision des choses est la suivante : construire la ville sur elle-même. Pourquoi s’engager dans la construction de nouveaux quartiers détruisant des espaces verts, alors qu’il est tout à fait possible et préférable de construire sur ce qui est déjà présent?

Ce projet vise alors à surélever les bâtiments existants d’un niveau à deux, par exemple. Cela permettrait alors de créer de nouveaux logements et espaces communs pour la population, sur les immeubles en reprenant alors la refonte des toitures et façades et en apportant des fonctions écologiques au bâtiment. En outre, les artisans locaux pourraient tout à fait se voir confier ces projets, et non pas les grands groupes nationaux, à qui profitent principalement les politiques de promotion immobilière.

>
Aller à la barre d’outils