X

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Réponse à Greenpeace pour la sortie des véhicules polluants

Vous nous avez sollicité pour vous faire part de nos engagements programmatiques concernant la sortie progressive des véhicules polluants dans notre agglomération. Nous accueillons votre sollicitation avec beaucoup de reconnaissance et de manière générale, nous faisons de vos recommandations nos engagements politiques en matière de mobilité :



  • Sortie progressive des véhicules polluants dans l’agglomération afin d’assurer une sortie complète du diesel pendant le mandat et l’essence à l’horizon 2030. Nous solliciterons pour cela un audit citoyen sur la transition écologique dès 2020 pour mettre ensuite en œuvre des ZFE définies démocratiquement,
  • Nous remettrons à plat le plan de circulation pour favoriser les modes alternatifs à la voiture individuelle,
  • Il sera toutefois difficile pour de nombreux ménages de se passer de véhicules motorisés, c’est pourquoi nous les aiderons à se procurer un véhicule peu émetteur de polluants atmosphériques.
  • Nous pensons que le système ferroviaire est le seul système économiquement, socialement et écologiquement soutenable pour voyager dans la région, c’est pourquoi nous militerons pour renforcer et développer les lignes de TER avec la Région Grand Est et les lignes de TGV avec le SNCF.

Ci-dessous nos éléments programmatiques :

// Une ville où tout déplacement est une promenade

  • Un plan de circulation revu en profondeur avec les citoyen⋅nes à Nancy, ainsi que dans la métropole et dans le bassin de vie, pour encourager des mobilités écologiques, performantes, saines et socialement équitables, et pour aider les habitant⋅e⋅s à se passer de la voiture individuelle.
  • Un réseau de transport de commun accessible, dense (présent dans tous les quartiers), rapide et confortable, avec des passages fréquents et une amplitude horaire adaptée aux modes de vie.
  • Un accès gratuit aux transports en commun (trams, bus, etc.), toute la semaine et pour tou⋅te⋅s, et des parkings relais.
  • Un réseau cyclable complet et sûr pour tous les usager⋅es.
  • Des zones piétonnes dans tous les quartiers de Nancy (centre-ville, rues commerçantes, comme Mon-Désert, Faubourg des Trois-Maisons, Saint-Nicolas, etc.).

Renouvellement du Tram : le dernier projet ne faisant pas consensus, il faut le revoir avec une nouvelle méthode favorisant l’implication citoyenne dans le processus de délibération. Nancy en commun proposera une nouvelle consultation publique d’urgence dès le début du mandat, avec des scénarios clairs, indépendants des instances décisionnelles, pédagogiques, comparés et chiffrés, afin que les habitant.es et usager.es puissent collectivement évaluer un projet qui leur convienne. Cette consultation se voudra malheureusement simplifiée pour prendre une décision rapide en vue d’engager les études et les travaux à temps. Elle ouvrira toutefois notre grand chantier du mandat : la refonte globale et coconstruite du plan de circulation.

Voiture : Un de nos objectifs est bien de réduire fortement l’usage de la voiture individuelle sur tout le bassin de vie via la promotion, la sécurisation et l’amélioration des modes alternatifs et aussi la facilitation de l’intermodalité. Aujourd’hui dans la métropole, 50% des trajets sont effectués en voiture dont la moitié font moins de 3 km. Sur ces distances, les solutions vélos et transports en commun se révèlent bien plus efficaces et moins coûteuses pour tout le monde (usagers et collectivités). Chaque espace urbain a une fonction : transit, résidentiel, loisir, industriel, culturel, commerçant, etc. Nous renforcerons ces espaces par la définition de zones apaisés à faibles émissions, par l’installation de parkings relais gratuits en périphérie et la clarification des zones le transit en supprimant les raccourcis des rues résidentielles. Ainsi, celles et ceux qui ont vraiment besoin de la voiture, pour des raisons de handicap ou logistique par exemple, pourront continuer de circuler dans un trafic apaisé.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Une ville agréable

Nous souhaitons dynamiser la ville en proposant des espaces de vie agréables et accessibles à tous.

// Une accessibilité renforcée

  • Adapter le réseau de transport en commun aux besoins des citoyens: des bus plus fréquents avec une large amplitude horaire, desservant tous les quartiers, des trajets plus rapides.
  • Proposer un accès gratuit pour tou.te.s aux transports en commun et des parkings relais pour réduire l’utilisation des voitures.
  • Mettre en place un réseau cyclable complet pour se déplacer en toute sécurité grâce à un plan vélo ambitieux.

// Des espaces de vie agréables

  • Piétonniser des zones en centre-ville et dans les quartiers nancéiens commerçants (Trois Maisons, Mon Désert, Saint-Nicolas, etc.).
  • Aménager des espaces avec du mobilier urbain accueillant, des points d’eau et de la végétation.
  • Instaurer des espaces sans publicité.
  • Rénover les logements (y compris les logements 8 000 vacants actuels) en les rendant plus économes en eau et énergie et adaptés aux âges de la vie.
  • Favoriser les relations de voisinage et l’entraide intergénérationnelle.
  • Proposer une assemblée citoyenne dans chaque quartier avec un budget propre pour associer tou.te.s les Nancéien.ne.s aux décisions de projets importants.

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Réaction à la DUP du préfet

Nous réagissons à la déclaration d’utilité publique (DUP) du projet de tramway grand-nancéien par la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Si la DUP est en soi une bonne nouvelle, elle autorise les travaux sans obligation de les réaliser. Le calendrier tout comme les différents tronçons peuvent être revus et améliorés.

Dans la mesure où le tramway sur pneu Bombardier ne peut être maintenu après 2021, nous vous proposons d’agir vite et bien, car la majorité métropolitaine actuelle a fait perdre beaucoup de temps. L’enquête publique officielle, fin 2019, n’a pas permis de recueillir convenablement les avis et besoins de la population, car le dossier était lourd, incomplet et biaisé.

De nombreux points relevés par les associations d’usagers et de défense de l’environnement n’ont pas reçu de réponses satisfaisantes :

  • le phasage des travaux – excessivement long – proposé pour monter à Brabois ;
  • le tracé du tramway pour monter à Brabois, dont le passage le long du jardin botanique constitue une atteinte grave à l’environnement et la biodiversité ;
  • le cadencement pour monter à Brabois, dégradé par l’embranchement au vélodrome ;
  • le partage du tramway avec les voitures et les très nombreux virages à Saint-Max ;
  • les propositions fantaisistes d’intermodalité ;
  • la gestion des modes actifs (vélo et autres engins électriques de déplacement) sur l’ensemble du tracé ;
  • la place de la voirie automobile à proximité du tramway.

Nous ne reviendrons pas sur le fait que le tramway sur rails avec priorité absolue aux feux est nécessaire pour assurer un niveau de service suffisant. Les trolleys sur pneu ou autres BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) ne sont pas une solution durable.

Nancy en commun proposera une nouvelle consultation publique d’urgence dès le début du mandat, avec des scénarios clairs, indépendants des instances décisionnelles, pédagogiques, comparés et chiffrés, afin que les habitant.es et usager.es puissent collectivement évaluer un projet qui leur convienne. Cette consultation se voudra malheureusement simplifiée pour prendre une décision rapide en vue d’engager les études et les travaux à temps. Elle ouvrira toutefois notre grand chantier du mandat : la refonte globale et coconstruite du plan de circulation.

Nous allons revoir en profondeur le plan de circulation métropolitain intégré au PLUi, ouvert sur les mobilités écologiques, saines et socialement équitables. Les élus et les services de la Métropole ne proposeront, dans cette démarche, que le cadre de discussion et la transparence nécessaire du processus de décision. Ce plan sera construit par les habitant.es et usager.es uniquement. La Ville de Nancy et la Métropole ont besoin de ce temps démocratique qui orientera l’agglomération définitivement vers la transition écologique.

// Une ville pour tou.te.s !

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

Afin de faciliter à tou.te.s un accès aux différents quartiers de notre ville, il est nécessaire de repenser et d’adapter les réseaux de transports en communs.

La gratuité des transports en commun favorisera et encouragera la population nancéienne à se passer des automobiles individuelles. Cela permettra évidemment une action directe sur l’environnement, en diminuant la pollution au sein de la ville, mais aussi une meilleure circulation et une diminution des embouteillages.

En vue de ce réaménagement du réseau, il serait alors tout à fait possible pour les habitant.e.s de se rendre facilement dans divers lieux de la métropole, de manière simple mais surtout bien plus rapide.

>
Aller à la barre d’outils