X

Nancy en commun · Liste citoyenne

// Une ville pour tou·te·s !

Élections municipales · 15 ET 22 MARS 2020

// Nos propositions

Dans une société de plus en plus individualiste, le mouvement Nancy en commun remet la notion de vivre ensemble au cœur de son projet, basé sur trois axes. Le collectif décline différents thèmes pour répondre au mieux aux enjeux de la métropole : L’urgence écologique, sociale et démocratique.

// Axe 1 : L’urgence écologique

L’environnement est l’une de nos plus grandes préoccupations. Nous le plaçons au cœur de notre projet et voulons en faire une opportunité sociale et culturelle pour s’en sortir par le haut. Ce que nous entreprendrons sera le fruit d’une décision collective et ne laissera personne sur le côté. Les communes sont sur le front de la mise en œuvre de cette transition écologique et doivent faire face aux questions de la pollution et aux enjeux d’une adaptation indispensable. Un grand audit écologique à l’échelle de la métropole aura pour objectif de mettre en œuvre la règle verte (ne pas prendre à la terre plus qu’elle ne peut régénérer) localement à échéance de 2030. Cet objectif guidera nos choix sur tous les aspects de la vie commune : Aménagement du territoire, alimentation, transports, services publics etc…

  • Définir un plan de mobilités douces alliant les transports en commun à un véritable plan « vélo ».
  • Piétonniser pour re-dynamiser le centre-ville et les rues commerçantes dans les quartiers et transformer Nancy en une ville promenade
  • Préserver les espaces naturels, végétaliser des espaces communs, créer de véritables zones vertes agréables à vivre, lieux de détente et de convivialité.
  • Rénover des logements vacants en y intégrant les mesures de la transition écologique.
  • Planifier la réduction du gaspillage alimentaire, y compris au sein des restaurations scolaire et publique.
  • Rendre accessibles une restauration scolaire et des petits-déjeuners locaux et/ou bios.
  • Construire une politique ambitieuse de réduction et de tri des déchets.
  • Un projet de tramway révisé et soumis à une nouvelle consultation.
Nancy "Grand Coeur" // ©Samuel Nowakowski

// Axe 2 : L’urgence sociale

Pour les salarié·e·s, les retraité·e·s, les étudiant·e·s, les chômeur·euse·s, le quotidien est devenu plus difficile. Les droits de chacun·e et l’Etat social sont remis en cause par la politique brutale du gouvernement des riches. Notre liste vise à récréer une solidarité entre chacun·e, pour une meilleure cohésion sociale et citoyenne. Nous voulons répartir les richesses et garantir à chacun·e le droit au logement, à la sécurité, aux soins, à l’éducation pour permettre à tou·te·s de vivre mieux. Cela passe par un soutien aux actions solidaires, la volonté de coopérer pour l’emploi, une politique d’action sociale revisitée et de nouvelles tarifications dans l’accès aux besoins élémentaires.

  • Étalement tarifaire plus juste (cantines, garderies, crèches, classes découvertes,….).
  • Gratuité des fournitures scolaires (à l’école primaire).
  • Rendre gratuits les transports en commun pour tou·te·s, avec une extension des horaires et une densification du réseau en site propre.
  • Rendre accessibles les déplacements aux personnes porteuses de handicap et à nos ancien·ne·s.
  • Reprendre la gestion de Grand Nancy Thermal, améliorer le projet et le rendre accessible à tout·e·s.
  • Redéployer la police de proximité pour assurer la sérénité dans chaque quartier
  • Réaliser un audit et prioriser la rénovation des écoles et des EHPAD, après une concertation citoyenne.
  • Créer des régies publiques d’accès aux fluides (eau, électricité et gaz) et proposer une tarification progressive pour l’eau (15 premiers mètres cubes gratuits)
  • Retirer les dispositifs « anti-SDF » et proposer un accueil d’urgence de qualité.
  • Un projet de tramway révisé et soumis à une nouvelle consultation.
Rue Saint-Dizier à Nancy ©Elodie Thiebaut

// Axe 3 : L’urgence démocratique

La république est fondée sur la valeur de démocratie. Celle-ci est, par définition, le pouvoir aux mains du peuple. Ce pourquoi notre liste tend à exiger et à mettre en place une plus grande transparence des pouvoirs publics envers la population, en leur permettant un meilleur pouvoir d’action. Les citoyens doivent être les principaux acteurs de leur mode de vie.

  • Constituer des assemblées de quartier décisionnaires, avec un budget alloué dont
    les habitant·e·s auront la maîtrise.
  • Créer une maison des associations dans chaque quartier pour regrouper les forces vives de la ville.
  • Nous engager à rendre des comptes régulièrement et à rendre possible la révocation des élu-e-s à mi-mandat
  • Soutenir l’organisation de référendums d’initiative locale.
  • Constituer des groupes de travail mixtes (habitant·e·s, personnel de la Ville, élu·e·s)
    sur des thèmes proposés par les Nancéien·ne·s et Grand-Nancéien·ne·s.
  • Traduire en langue des signes française, avec sous-titrages, les débats du conseil municipal et du conseil métropolitain.
  • Un projet de tramway révisé et soumis à une nouvelle consultation.

Aller à la barre d’outils